avril 26, 2022
Le Bureau exécutif national s’est réuni ce 25 juin au siège du parti pour discuter de la vie du parti, notamment, la non acquisition du récépissé; « les nombreuses lettres signées du président d’honneur du CDP, Blaise COMPAORÉ » et le comportement de Achille TAPSOBA, qui s’est « autoproclamé président par intérim du CDP ». Concernant la lettre attribuée au président d’honneur du parti qui à fait le tour des réseaux, appelant à un 8e congrès Eddie KOMBOÏGO, président du CDP doute de l’authenticité mais précise « nous avons déjà tenu notre 8e congrès ». L’intéressé dit avoir d’ailleurs rappeler à Blaise COMPAORÉ, dans une lettre, qu’il ne pouvait plus convoquer de rencontre car « la résolution a été abrogée au 8e congrès ». Cependant il estime qu’ « un congrès extraordinaire peut être organiser pour accueillir et discuter avec ceux qui sont fâchés si on veut arranger les choses…». Quant au sort réservé à Achille TAPSOBA qui « s’est autoproclamé président du parti, les camarades du BEN ont fait des propositions de sanctions et procédures judiciaires » selon Eddie KOMBOÏGO. Ce dernier a expliqué que plusieurs propositions ont été faites et cela sera soumis au BPN pour appréciation car c’est lui l’instance qui décide.
mars 15, 2022
Selon un communiqué de la gendarmerie nationale, l'embuscade d'hier dimanche 13 mars a coûté la vie à treize (13) gendarmes et cinq (05) autres ont été blessés, sur l'axe Dori-Kaya. Une attaque intervenue à environ cinq (05) km de Taparko. Ces gendarmes issus du 13e escadron de gendarmerie de Dori, revenaient d'une mission, d'où ils sont allés porter secours aux victimes du car qui a sauté sur un engin explosif sur le même axe et qui avait deux morts et plusieurs blessés hier matin.
mars 15, 2022
Dans un décret datant du 10 mars 2022, le président du Faso lance un "ordre de mobilisation des anciens militaires" pour les besoins de la nation, allant du 10 au 18 mars 2022. Il est stipulé dans le décret que, cette mobilisation concerne les militaires des catégories sous-officiers et Militaires du rang admis à la retraite au cours des années 2019, 2020 et 2021. Par ailleurs, un arrêté du ministre en charge de la défense précise les modalités de mise en oeuvre de cette mobilisation.
février 22, 2022
Près d'un mois après sa chute, l'ancien président burkinabè Rock Marc Christian Kaboré à soudainement été déplacé. A en croire le magazine Jeune Afrique, le président déchu qui était depuis le 25 janvier, logé dans une villa ministérielle, où il pouvait recevoir ses hôtes dont sa femme Sika Kaboré et leur deux enfants, à été déplacé dans une nouvelle maison à l'improviste ce 17 février, toujours à Ouaga 2000. En plus de ce déménagement soudain du président, qui s'est fait sans véritables explications, la Junte a décidé de durcir ses conditions de détention. Limitant ainsi ses visites à 01 heure par jour et à l'interdiction formelle de communiquer avec l'extérieur sauf autorisation exeptionnelle. Aussi, ses téléphones qui lui ont été retiré depuis plusieurs semaines ne lui ont toujours pas été restitués lui empêchant ainsi toute communication. Le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) assure par ailleurs que ce sont "les forces spéciales qui veillent sur lui". Avec JA
février 14, 2022
La compagnie Aérienne française, Air France va reprendre ses vols à destination de Bamako, les compagnies sous régionale attendent toujours. "D’abord refusée par l’Élysée, la fin de la suspension des vols de la compagnie française vers le Mali a été actée. Le fruit d’un intense lobbying." La compagnie avait suspendu ses 14 vols hebdomadaires vers Bamako après l'annonce des sanctions économiques de l'UEMOA et de la CEDEAO contre le Mali. Pendant ce temps, les compagnies sous régionale attendent toujours compte tenu des sanctions de la CEDEAO qui pèsent sur le Mali. Alors que air France c'est 14 vols par semaine, mais avec cette situation, les compagnies de la sous région s'en sortent suffisamment pénalisées. Avec JA
février 14, 2022
Communiqué La police nationale à travers la division des investigations criminelles (DIC) de la direction de la police judiciaire (DPJ) a mis aux arrêts un individu, âgé d'une vingtaine d'année, du nom de Yassia PORGO dit << Mor Wibga>>. Il s'est spécialisé dans les faits d'escroquerie et de blanchiment de capitaux en se faisant passer pour un marabout capable de multiplier des billets de banque, de l'or ou tout autre objet précieux. S'étant installé à Boulbi, un village situé à la périphérie sud de la ville de Ouagadougou, précisément dans la commune de Komsilga, il y recevait les victimes pour ces différentes consultations. Dans l'obtique de réserver un traitement diligent au présent dossier, et sur instruction du Procureur du Faso près le Tribunal de Grande instance de Ouaga I, la Police Nationale invite toutes les personnes ayant été victime de cette pratique, à se présenter le plus tôt possible à la DIC, sise à la Direction Générale de la Police Nationale (DGPN) pour leur audition. Pour plus de renseignements, veuillez appelez au 62 18 05 92
février 14, 2022
Les habitants de Nonsin, un quartier de Ouagadougou ont découvert ce lundi 14 février 2022, un corps sans vie dans un véhicule à l’espace de hippodrome. Un corps sans vie a été découvert dans un véhicule de type « Highlander nouveau ». Selon certaines informations, c’est le propriétaire du véhicule, un travailleur minier et habitant du quartier Rimkieta qui serait assassiné et mis dans le coffre de son véhicule. A en croire les riverains, le véhicule était sur place depuis plus de 24H et c’est la puanteur du corps en état de putréfaction qui a attiré l’attention des premiers témoins. La police scientifique était sur place pour les constats et pour procéder à l’enlèvement du corps. De minutes.bf
février 08, 2022
Dans une note en date du 07 février dernier, le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) dit vouloir tourner les administrations publiques vers une dynamique qui prend en compte les aspirations du peuple. Pour ce faire, le Président du MPSR, Paul Henri DAMIBA veut initier une réforme approfondie sur les bonnes pratiques. Il a donc invité les secrétaires généraux des différents ministères à « communiquer pour consultations éventuelles les noms, prénoms et contacts de 03 cadres compétents, intègres… au plus tard le 11 février.» Pour cette désignation, Paul Henri DAMIBA instruit les secrétaires généraux à mettre une commission dont ils présideront afin de désigner les 03 personnes. La commission doit comprendre le Directeur des ressources humaines , l’Inspecteur général des services et les responsables des partenaires sociaux. Exigeant que le compte-rendu des travaux de la commission doit-être joint à la désignation, le Président du MPSR se veut clair « quelle que soit la proposition, elle devra recueillir l’avis favorable de la commission »
novembre 17, 2021
Troisième témoin appelé à la barre, Pierre Ouedraogo, Colonel à la retraite a apporté sa version des événements de 15 octobre. "Avant le 15, il y avait beaucoup de brouhaha et de rumeurs sur des possibles attaques", a déclaré le témoin d'entrée de jeu. D'après lui, il y avait également la multiplication des tracts dispersés à moto qui répandaient des rumeurs sur des membres du CNR inconnus du public, ce qui a créé des inquiétudes parmi les rangs. Face aux rumeurs, le témoin a indiqué que "Thomas Sankara a dit que Blaise Compaoré pouvait prendre le pouvoir quand il le voulait. Il l'a fait publiquement, les anciens membres du CNR pourront vous le confirmer. " L'ancien patron des CDR, Pierre Ouedraogo, indique que c'est également lui qui a contacté l'escadron motocycliste commando de Pô (EMC) afin de gonfler les rangs des forces sur Ouaga et appréhender les distributeurs de tracts.
novembre 17, 2021
Selon des informations concordantes et confirmées par une source interne à la gendarmerie, le chef secrétaire Compagnie de gendarmerie de la province du Kadiogo, Boubacar TRAORE surnommé le Juif s'est suicidé avec son arme, un fusil G3. Pour le moment, les raisons de son suicide ne sont pas encore connues.
Page 1 sur 17